L’Eurasie expliquée par Alexandre Douguine

La Russie veut envahir l’Europe

Par Vparle

Contrairement à ce que dit la presse mainstream, il n’y a aucune tension au sommet entre les dirigeants européens, américains et russes. La guerre qui arrive a été préparée depuis longtemps et permettra d’instaurer un Nouvel Ordre Mondial suite à une victoire militaire russe.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Douguine, le gourou du Kremlin – Quels projets pour l`Europe?

Par le Collectif Euromaidan France

Galia Ackerman, née le 24 juin 1948, est une écrivaine, historienne, journaliste et traductrice franco-russe, spécialiste du monde russe et ex-soviétique qui est anti-Poutine et pro-Europe.

En ayant cela bien en tête écoutez l’analyse qu’elle fait de ce que dit Douguine dans cette entrevue qui date de mai 2014.

Une interview réalisée par Anna Jaillard Chesanovska.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.


Les deux vidéos utilisent des extraits d’une interview de Douguine datant d’avril 2013, vous pouvez la trouver en intégralité ici.

« L’idée de placer l’Union Européenne sous protectorat russe, un nouvel Empire byzantin, semble à première vue étrange. Lorsqu’on y regarde de plus près, il est clair que ce projet peut non seulement devenir une nouvelle idée nationale russe, mais il apporterait de nombreux avantages à la Russie mais aussi à l’Europe. »

Note aux lecteurs :

La traduction a été vérifiée et certifiée par une franco-russe et elle est bien conforme aux propos tenus par Douguine.

Peu importe que vous soyez pro ou anti Poutine, Trump ou Marine le Pen, notre but ici est de vous proposer un angle de vue différent, afin de provoquer une réaction, une réflexion, et non pas de vous convaincre, de prendre position dans un sens ou dans l’autre. Restons vigilants, en tout temps !

SHOAH PANIQUE ou Quand le lobby juif est dévoilé

Source :
Shoah

Écrit par Jett Rucker et provient de Bradley Smith.L’extrait que vous allez voir est un échange qui a eu lieu lors du Sommet National pour réévaluer les relations spéciales entre les États-Unis et Israël du 7 mars 2014, entre un membre anonyme de l’auditoire, Philip Weiss de Mondoweiss, Allen Brownfeld, Justin Raimondo et Jeff Blankfort.Dans cet extrait, Weiss, ne se contente pas seulement d’affirmer l’inviolabilité de l’holocauste et le fait qu’il soit impératif que tous nos enfants lisent Le Journal d’Anne Frank mais il affirme également que « l’Occident a contracté une dette envers les juifs à cause de l’holocauste, et les Palestiniens ont payé pour ça … »Weiss est entièrement libre de ses opinions sur l’holocauste et, quant à ce qu’il déclare par rapport à ce qui est dû aux juifs, je laisse Jett Rucker traiter de la question dans son extrait.Personnellement, je ne comprends pas ce qu’un idéologue juif comme Philippe Weiss fait dans une discussion à propos du contrôle juif en Amérique. Si quelqu’un veut entendre un vrai juif leur dire comment les autres juifs agissent et perçoivent les choses, ils devraient me le demander.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Philip Weiss : Le Shylock de l’holocauste

Par Jett Rucker

Philip Weiss

En tant que fondateur et homonyme du site Web anti-sioniste Mondoweiss, Philip Weiss est devenu une icône mondiale de la conscience juive au sujet de la déprédation de la Palestine et des Palestiniens par la théocratie colonialiste juive appelée Israël. En tant que juif pratiquant de son propre droit, depuis 2006, Weiss a occupé et bien servi une entreprise qui illustre la morale juive.

Donc, il est décevant de noter ses déclarations lors du Sommet national de réévaluation des relations spéciales États-Unis-Israël au National Press Club de Washington, D.C., du 7 mars 2014. À cette occasion, Weiss, qui était le modérateur de la session « question-réponses » lors de la conférence mais était assis à une extrémité de l’estrade, a mis fin à un échange qui avait commencé cinq minutes plus tôt par une question d’une femme non identifiée dans le public qui a affirmé que les mandats législatifs de l’enseignement de l’holocauste (version grand public) étaient une « violation des droits constitutionnels. »

Parmi les invités, la principale réponse à cette affirmation a été prononcée par Jeffrey Blankfort, qui a raconté son expérience en tant que professeur dans un système scolaire en Californie, dans laquelle lui et ses collègues étaient tenus de soumettre tout d’abord à leurs étudiants de 4ème à la lecture du Journal d’Anne Frank et, l’année suivante, à la lecture du livre « Nuit » d’Elie Wiesel, le tout en faisant relativement peu de cas du génocide et de l’oppression des Américains par les Américains dans les conflits avec les Amérindiens et dans l’institution de l’esclavage.

Mais tout ce fracas a pris fin au moment où Philip Weiss a clôturé le sujet en disant ceci : « L’Occident a contracté une dette envers les juifs à cause de l’holocauste, et les Palestiniens ont payé pour ça … »

Continuer la lecture en anglais ici.

88 Questions à un National Socialiste Argentin

Video de Ignacio Castillo Castro
Traduction Blackreptile HD

1) Es-tu un Nazi ?

Oui, bien qu’en réalité «Nazi» n’est pas le mot adéquat. Ce qui s’appelle vulgairement « Nazisme » est en réalité la doctrine Nationale-Socialiste.

2) Comment peux-tu être Nazi si tu n’es pas Allemand ?

L’unique condition pour se convertir en un véritable National-socialiste est d’être un individu de race blanche sain de corps et d’esprit. Partout où il y a des Blancs existent des N.S. comme en Allemagne, aux États-Unis, au Brésil, en Espagne, en Australie, en Argentine, etc.

3) Es-tu raciste ?

Oui, mais ceci ne signifie pas exterminer quelqu’un. Le racisme signifie accepter la race comme une valeur, comme une donnée de la nature. Il ne s’agit pas d’être contre quelqu’un, sinon en faveur de ses racines. Je suis fier d’être Blanc, de la même façon que les Noirs le sont d’être noirs et les Asiatiques de ce qu’ils sont.

4) Mais pour toi il faut tuer ceux qui ne sont pas Blancs ?

Je viens de dire que le racisme ne consiste pas à être contre les autres races ; de plus, la race aryenne est minoritaire dans le monde par rapport aux autres. Chaque année, la proportion de non-Blancs pour chaque homme blanc est plus importante. Par exemple, aux USA, en 2023, les Nord Américains d’ascendance européenne seront la première minorité, c’est-à-dire qu’ils ne seront plus majoritaires.

5) Hitler était-il fou ?

Il est assez peu probable qu’un homme dénué de raison ait pu conquérir le pouvoir en Allemagne en ayant commencé avec un groupe de 7 personnes pour convertir son pays en la nation la plus en essor de la Terre, après avoir été plongée dans la misère la plus impressionnante. Non seulement Adolf Hitler ne fut jamais dément mais au contraire un des génies les plus grands de l’Humanité. Avec des connaissances, des inventions et des capacités aussi distinctes que l’art, la stratégie, l’histoire, l’architecture, l’ingénierie, etc.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Nuremberg for Dummies, by Carlos Whitlock Porter

Nuremberg for Dummies

All of the following informations originate from Carlos Whitlock Porter’s book « Made in Russia – The Holocaust » which is available from amazon or on CODOH web site.

Made in Russia – The Holocaust

Many people consider the Nuremberg War Crimes Trials as final evidence of German guilt during World War II. This book reproduces the actual International Military Tribunal (IMT) documents used in that trial, revealing an astonishing concoction of forgeries, lies and outrageous fabrications which were presented-and accepted-as fact by the court, such as: steam chambers, electrical chambers, instant cremations with atomic energy, and many others. These original reproductions show the manner in which the Germans were blamed for the Soviet-atrocities at Katyn and normal court produces and rules of evidence were abandoned in what was little more than a medieval witch hunt, conducted according to medieval legal procedures and methods of proof. This is an indispensable guide for anyone wishing an introduction to the actual IMT documents, reproduced in facsimile, instead of someone’s « interpretation » of them.

Nuremberg for Dummies – 01 – List of Missing Evidentiary Material

I am unable to locate the following items of Holocaust evidentiary material in any archive:

– 1 steam chamber (IMT XXXII 153-158, III 567);
– 1 electrical chamber (IMT VII 576-577, XII 369);
– 1 German atomic bomb (for instant cremation work at Auschwitz)(IMT XVI 529);
– 1 tree (used as murder weapon) (IMT VII 582);
– 1 portable oven (IMT VII 586);
– 1 pedal-driven brain bashing machine (IMT VII 376-377);
– 1 bone-grinding machine (IMT VII 439, 549-550, 446, 593);
– 1 spanking machine (IMT VI 213);
– 1 lampshade of human skin (IMT XXXII 258, 259, 261, 263, 265, 269);
– 1 pocket book and 1 pair of driving gloves, all of human skin (IMT XXX 352, 355);
– 1 pornographic picture painted on canvas of human skin (IMT XXX 469);
– 1 book bound in human skin (IMT VI 331);
– 1 saddle, 1 pair of riding breeches, 1 glove, 1 house slipper,1 ladies’ handbag, all of human skin (IMT V 171);
– 1 torture box (disguised as an ordinary wardrobe) (IMT XVI 561, 546,556-557);
– 1 chair stuffed with human hair (IMT XIX 506);
– 1 mattress stuffed with human hair (IMT I, 252);
– 1 pair of human hair socks (IMT XXXIX 552-553, XX 353);
– 1 jar of human soap (IMT VII 597-601);
– 1 piece of tanned human skin (IMT VII 600);
– 1 gas van (IMT VII 571);
– 1 door mat made of human hair (NMT V 1119-1152, Trial of Oswald Pohl).

We know these objects existed, because they were « proven » at Nuremberg by means of « official documents » and « sworn statements ». But nobody knows where any of it is. Could it be in Israel? Please advise. I should be most grateful for any assistance in this matter.

Nuremberg for Dummies – 02 – The Rules of Evidence

The Nuremberg Trial was a return to the Inquisitorial procedures of the Middle Ages. War crimes trials are characterised by the assumption that rules of evidence are a technicality designed to enable the guilty to evade punishment. In fact, their purpose is to protect tribunals from errors of judgement.

Nuremberg for Dummies – 03 – Made in Russia – The Holocaust – Part 01

As a “proven fact” protected by special laws not applicable to other “proven facts”, the Holoco$t must be considered as something of an endangered species.

All one need do to endanger the species a bit further… Or perhaps even drive it into extinction… Is to get the Nuremberg trial transcript and read some of it.

If Germans gassed millions of Jews, did they also…

…steam people to death like lobsters in 10 steam chambers at Treblinka?

Les juifs ont pris grand soin de l’Allemagne

Le sang n’attire pas que les requins

Le cadavre de l’Allemagne recouverte du sang de tant d’innocents fume encore des derniers bombardements massifs quand nos bons démocrates -pilotés par la juiverie mondiale- décident de désosser cette carcasse blanche sanguinolente et se partager le festin.

Les juifs, ce peuple de déracinés, de voleurs, de violeurs et d’assassins viennent encore d’enfoncer un clou sur le cercueil européen en tentant de détruire -une fois de plus- la virilité, la beauté et l’intelligence d’un peuple dont ces parasites ne peuvent que rêver tant ils sont faibles, laids et stupides.

Grâce à eux, il ne reste rien de se qui fût, 5 ans plus tôt, LE pays plus élevé, LE plus éduqué et LE plus à la pointe en matière de technologie, de santé et de droit social que n’importe laquelle de ces « démocraties » qui ne sont que prétention, arrogance et barbarie. Les « démocraties » fonctionnent sur le principe de la « dette », une arnaque juive qui pousse les peuples à s’endetter toujours plus, enrichissant toujours plus les banques juives pendant que les juifs ne produisent rien à part de la décadence, de la pornographie et des immondices « artistiques » mais profitent de tout.

Si en 1945 les juifs ont triomphé, c’est principalement grâce à leurs mensonges, leurs pleurniches, leurs coups bas et promesses rompues. Ils doivent également leurs victoires à tous ceux qui ont préféré tuer leurs semblables plutôt que de débarrasser la terre de cette engeance de vipères. Pour quelques dollars, ils furent nombreux à collaborer à leur propre extinction et en 2016, ils sont encore plus nombreux à se soumettre et à vouloir la disparition totale de leur civilisation.

Tout ce qui est dit et qui a été dit par les juifs sur l’Allemagne National-socialiste est faux, les bourreaux se font encore et toujours passer pour les victimes. Depuis 70 ans, ils salissent la mémoire des guerriers morts pour la libération du monde du joug de la finance juive internationale mais salissent aussi leurs propres morts en inventant des histoires à dormir debout à propos de savon et abat-jour faits avec des juifs, de chambres à gaz homicides, de fosses de crémation ou d’enfouissement géantes.

Rien de tout cela n’est réel, tout n’est que mensonges et affabulations et ils le savent, c’est pourquoi ils ont fait voter des lois qui interdisent de remettre en cause leurs histoires, interdiction de faire des investigations, interdiction pure et simple de poser la moindre question.

Les deux guerres « mondiales » du siècle dernier n’avaient de « mondiale » que cette « clique internationale » de pousse-aux-crimes et de génocidaires anti-blancs que sont et seront à jamais les juifs. Ils haïssent les Blancs, les Noirs, les Arabes, mais par-dessus tout, ils ne supportent pas qu’un peuple puisse être le peuple civilisateur qu’ils ne seront jamais. Ils détruisent tout ce qui est beau et créateur, ils tentent de corrompre tout et assassinent ceux qui refusent la corruption ou la soumission.

Ne reproduisons plus les erreurs du passé.

Cette troisième guerre mondiale tant voulu par ces monstres assoiffés de sang finira par arriver plus vite qu’on ne le pense si nous n’entreprenons pas rapidement des actions afin de mettre un terme à leurs agissements criminels. Ce qui est arrivé au National-socialisme était inévitable. Adolf Hitler et son peuple respectait des règles et des lois alors qu’en face, les juifs étaient sans pitié et n’avaient pour seule règle que d’exterminer les Blancs à tout prix. Aujourd’hui, la preuve absolue de leur plan génocidaire réside dans cette volonté de métisser les Blancs de la planète entière.

La vidéo suivante est une vidéo de propagande produite par les Alliés après la guerre, les Allemands y sont dépeints comme des fanatiques qui ne respectent aucune lois, sont violents et sournois, en bref c’est l’exemple parfait de cette inversion accusatoire dont les juifs sont si friands.

Les juifs couvrent de leurs propres travers tous ceux qu’ils haïssent et beaucoup de personnes les croient sur parole. Il est pourtant écrit dans les livres juifs que pour arriver à leurs fins, ils sont tenus de mentir aux non-juifs autant de fois qu’il le faudra sans jamais hésiter à les sacrifier dans autant d’holocaustes que nécessaire. Les chiffres de la seconde guerre mondiale sont clairs, des dizaines de millions de non-juifs ont été massacrés sous l’impulsion des juifs qui n’ont subit que de très faibles pertes humaines, principalement dues au typhus.

Les juifs considèrent que les non-juifs sont des animaux, ils pensent sincèrement qu’ils peuvent donc leurs faires absolument tout ce qu’ils veulent sans avoir à se justifier. Et c’est exactement ce qu’il se passe. (*) Encore combien de dizaines ou de centaines de millions de non-juifs devront être massacrés avant que tous réalisent que le cancer de l’humanité c’est les juifs ?

S’il n’est pas déjà trop tard, se sera bientôt le cas.

(*) Vous dites : « Oui, mais certains juifs dénoncent le comportement de leurs coreligionnaires. » (Sauf quelques rare exceptions, ils le font toujours en tant que juif et donc reste intouchables…)

C’est vrai, mais réfléchissez-y, à quoi bon dénoncer les « méchants juifs » qui ne font que suivre la loi du talmud et de la thora ? Pourquoi certains juifs dénoncent d’autres juifs sans dénoncer le judaïsme et ce qu’il prône ?

La réponse est simple, c’est une manipulation afin d’empêcher une action contres les juifs en faisant croire aux non-juifs qu’il y a des « juifs du quotidien » et des « juifs sionistes », c’est-à-dire des bons et des méchants juifs. Et qui peut faire la différence entre les deux quand les juifs eux-mêmes se déclarent être une race à part entière, « Le peuple élu » ? Personne bien évidement, ce qui est très pratique pour ce peuple de manipulateurs et de calculateurs.
Soit vous êtes juif et vous l’assumez, soit vous ne l’êtes pas.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

BUCHENWALD, une représentation complètement débile du mal

Source :
CODOH

La libération du camp de concentration allemand à Buchenwald fut une bonne occasion de préparer une opération de guerre psychologique alliée destinée à dénazifier les Allemands par le biais d’histoires d’atrocités. La personne en charge était directement sous les ordres de Eisenhower, donc tout cela fut coordonné à partir du sommet de la hiérarchie. Mais cette opération « éclata » dans les médias américains, ce qui explique pourquoi les Américains se souviennent d’avoir entendu des histoires d’abat-jour faits de peau de détenus assassinés. La visite du président Barack Obama en juin 2009 a montré que tout le monde est encore dupé.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

« Chambres à gaz » : aucune preuve après 33 ans de recherches

Source :
PHDNM

La retranscription est disponible: / Transcript is available:

Vincent Reynouard – Gas chambers, no evidence after 33 years of research

Chambres à gaz, aucune preuve après 33 ans de recherche

Le 21 avril 2015, nous avons fêté le 33ème anniversaire de la création de l’ASSAG.
Cette association a été fondée en 1982 pour répondre au professeur Faurisson qui réclamait « une preuve, une seule preuve » de l’existence des prétendues « chambres à gaz » homicides allemandes. D’après ses statuts, l’ASSAG devait être dissoute une fois son objet réalisé, donc une fois la preuve apportée. Or, le 21 avril 2015, elle existe toujours…
On en déduit qu’en 33 ans de recherches, les historiens n’ont trouvé aucune preuve des gazages homicides sous Hitler.

Gas chambers, no evidence after 33 years of research

April 21, 2015, we celebrated the 33th anniversary of the creation of the ASSAG, an association founded in 1982 to respond to Professor Faurisson who demanded « proof, a single proof » of the existence of the alleged German homicidal « gas chambers ». According to its statutes, the ASSAG was to be dissolved once its main objective, so once the evidence adduced. However, on April 21, 2015, it appears that it still exists …
We deduce that in 33 years of research, historians have found NO evidence of homicidal gassings under Hitler.

Les femmes blanches désormais condamnées à rester chez elles !

Il est plus que temps de parler de la race si vous êtes Blancs.

Il est temps que vous preniez conscience de cette réalité que si vous êtes Blancs, vous êtes haïs, que chaque personne non-blanche vous déteste et que les autres Blancs pro-métissage vous détestent aussi !


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Sean Madden et Mufidah Kassalias – Entrevue avec Vincent Reynouard et Valérie

Source :
Glaring Hypocrisy

Entrevue du 25 septembre 2016 entre l’équipe de Glaring Hypocrisy, l’historien de la Deuxième Guerre mondiale Vincent Reynouard et la traductrice Valérie.

À cette occasion, une information particulièrement glaçante vous sera révélée sur le massacre d’Oradour-sur-Glane.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Vivre dans l’Allemagne d’Hitler

Une lettre de Hans Schmidt

Vous avez demandé à quelqu’un qui a vécu dans l’Allemagne hitlérienne, de vous dire comment c’était. Vous m’avez rencontré, moi qui ai vécu sous le drapeau de la Swastika, depuis 1935, quand le Tsar était vraiment ennuyé avec l’Allemagne, jusqu’en 1945, pour faire court.

Être un garçon ou une fille à cette époque était merveilleux. Dans les Jeunesses hitlériennes, les différences entre les personnes de confession chrétiennes ou de différents États allemands ne comptaient pas. Nous sentions tous vraiment que nous étions les membres d’un seul corps, d’un seul peuple, d’une seule nation.

Des auberges de jeunesse étaient ouvertes dans tout le Reich, nous permettant de découvrir, d’une belle ville à l’autre, la terre de nos pères. Tout était fait pour renforcer nos esprits et nos corps.

Contrairement à ce qui est dit aujourd’hui, nous étions encouragés à devenir libres d’esprit et de ne pas succomber à la pression des pairs ou d’une autorité. En temps de paix, aucun entraînement militaire n’était autorisé par la direction des Jeunesses hitlériennes. Profiter de la vie, oui. Accessoirement moucharder sur nos parents avec l’accord de nos amis.

Au moment même, où les Soviétiques, alliés des Américains, ont détruit la plupart des églises chrétiennes en Russie et en Ukraine, environ 2.500 nouvelles églises étaient construites en Allemagne. Pas une seule église catholique ne fut fermée. La loi voulait que l’école et l’église aient la priorité du service dans les Jeunesses hitlériennes.

Jusqu’à l’automne 1944, les baraquements des Waffen SS de Braslau, avaient fourni 2 bus pour que les jeunes puissent se rendre à l’église catholique ou protestante la plus proche, tous les dimanches. Faire partie d’une église chrétienne n’empêchait pas l’avancement dans le Parti National Socialiste.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Amener la lutte dans la rue

George Lincoln Rockwell disait que la seule manière de faire prendre conscience aux gens de ce que sont réellement les juifs c’est en allant parler sur la place publique là où se trouvent les juifs et de regarder comment ils réagissent lorsqu’on parle d’eux et que l’on explique aux gens qui ils sont vraiment. Rien d’autre n’est plus révélateur de la vraie nature agressive et violente du juif.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Ernst Zündel, le grand procès de l’Holocauste 1

Voici un résumé en images de l’époque de l’extraordinaire grand procès de l’Holocauste de 1985 à Toronto qui dura 7 semaines et qui fut couvert par tous les médias canadiens. On y retrouve Raul Hilberg, Robert Faurisson et de nombreux témoins de la défense et de l’accusation. Si seulement un tel procès pouvait avoir lieu en France ! Imaginez un peu ! Bravo Monsieur Zündel !

Le Pr Faurisson, qui a vécu ce procès de près, vient de la visionner à nouveau et de la diffuser à ses correspondants le 23 avril avec ce commentaire :

Sachez que vous avez là un simple aperçu de la violence qu’il nous a fallu affronter à Toronto pendant de longues années à l’occasion, en particulier, des procès intentés à l’héroïque Ernst Zündel en 1984, 1985, 1988 et plus tard encore. Pour finir la maison d’Ernst Zündel a été totalement ravagée par un incendie criminel.

Et le sort de notre ami a finalement été si terrible que je préfère ne plus l’évoquer.

On comprend que tant de personnes s’abstiennent de rallier les rangs des révisionnistes dans la crainte de susciter la colère de certaines organisations ou ligues juives, au Canada, en France ou en bien d’autres pays, à commencer par Israël où le prestigieux historien Ben Zion Dinur, président-fondateur de Yad Vashem à Jérusalem en 1952, s’est vu contraint de donner sa démission quelques années plus tard parce qu’il préconisait la prudence devant les « témoignages » de l’extermination des juifs.

Bien à vous. »

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Interview de Christian Jürgen Klein par Diane King

Source :
Diane King

 

Témoignage d’un Allemand de souche Schliessen en Silésie (aujourd’hui la Pologne bien que toujours considérée comme faisant partie de l’Allemagne de l’Est par ceux qui ont vécu là-bas), survivant du VRAI Holocauste et des nombreuses atrocités commises par les Alliés, mais tout particulièrement par les Soviétiques. Les Allemands, chassés de leurs maisons ancestrales, partis à la recherche d’un nouveau havre de paix quelque part dans le « monde libre », retrouveraient-ils le bonheur comme ils l’espéraient ?

Des décennies de propagande et de mensonges anti-allemands ont fait leur œuvre et ont permis la destruction totale du Reich allemand et la mort ou la déportation de la quasi-totalité de ses civils et militaires. Alors combien de temps encore durera cette volonté de VENGEANCE des peuples « démocrates »™ sur les survivants allemands ? Combien de temps attendre encore afin que cesse cette rage et cette haine généralisée envers les Allemands, toutes deux nourries pour promouvoir indéfiniment les mensonges de l’histoire officielle™ ? Ce n’est pas quelques exactions commises par certains éléments du régime National-Socialiste qui peuvent justifier un tel traitement inhumain sur tout un peuple et pendant si longtemps.

70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, les témoignages de survivants allemands sont rares car la flamme « démocratique »« anti-Nazis »™ est toujours vivace et consume tous ceux qui osent parler. A l’inverse, les témoignages de juifs ou autres ayant survécus sont légions et se comptent en dizaines de milliers, il est simplement curieux de remarquer que parmi tous les récits rapportés, seule une poignée d’entre eux ont été sélectionnés afin de représenter la version officielle™. Qu’en est-il donc de ces dizaines de milliers d’autres témoins qui racontent une toute autre version que celle estampillée « incontestable »™ lors du « procès de Nuremberg »™ ?

Techniquement, le mythe de la « shoah »™ a déjà été totalement réduit à néant. Avec ces courageux témoignages de survivants Allemands, les « démocraties » ™ du « monde libre » voient la « dette éternelle » imposée aux Allemands par les juifs du monde être remise en cause un peu plus chaque jours.

Jürgen vit à l’Est de Toronto à Scarborough.
MERCI, JÜRGEN POUR CETTE INTERVIEW CAPITALE.

La retranscription est disponible ici.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Ceci est l’Europe – 10 Héros Outsider de l’histoire

Source :
Govan Kilgour

Cette vidéo rend hommage aux 10 anciens héros européens qui ont surmonté tous les obstacles dans le but de protéger ou de libérer leur peuple, de groupes qui cherchaient à dominer l’Europe. Ainsi qu’en hommage aux milliers de héros méconnus et à chaque partisan qui ont donné leur sang pour protéger notre CHAIR et notre TERRE.

Soyez inspirés et prêts à vous opposer à vos ennemis grâce à des tactiques non conventionnelles et des forces supérieures appliquées correctement. Sachez que c’est grâce aux sacrifices de ces hommes et de ces femmes que nous connaissons le monde meilleur d’aujourd’hui. Souvenez-vous de ce qui arrive quand des gens oisifs perdent de vue leur histoire et laissent leur terre être envahie.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

À qui profite la loi antiraciste?

Une conférence de Bernhard Schaub. (2009)

En Suisse, nous avons depuis 1994, depuis l’entrée en vigueur de la loi antiraciste, une censure de jure. Je me demande régulièrement comment il est possible qu’un peuple aussi attaché à la liberté et à ses traditions que le peuple suisse soit devenu un peuple de poltrons, de lèche-bottes, de délateurs.

Nous vivons dans un monde virtuel modelé par les médias. Et Schachtschneider dit : « Un pays n’est pas libre lorsque la liberté d’expression y est limitée par des peines sévères. »

Le grand Kant a dit, à propos de la liberté d’expression, qu’il fallait pouvoir parler de tout, vrai ou faux. Je ne sais pas ce qui s’est passé exactement lors de l’holocauste, je n’y étais pas. Mais je n’en discute pas, car c’est interdit. On ne peut pas en débattre, même pas scientifiquement. Nous ne sommes pas dans un pays libre.

Si nous acceptons l’évolution des dernières décennies -la décadence, la destruction de notre culture, de notre morale, de ce qui nous est important, de notre religion- alors nous devons accepter la loi antiraciste sans discussion. Si nous refusons cette évolution, il faut abroger la loi antiraciste. Le plus tôt sera le mieux. Mais comment y parvenir ? Ce qui est réconfortant, c’est que l’ennemi commence à battre en retraite. Les informations dont je vous parle, sans pouvoir être trop explicite, se diffusent rapidement.

Code pénal suisse, article 266 : Les atteintes à l’indépendance de la Confédération sont passibles d’une peine de prison de 1 à 5 ans. Il est interdit de porter atteinte à la Confédération du moins tant que l’esprit de Guillaume Tell subsiste en nous.

Nous recevons maintenant un orateur non prévu au programme. Je l’ai rencontré hier pour la première fois. C’est une surprise pour tous (ou presque tous : ma femme et mes enfants ont déjà fait sa connaissance). Comme plusieurs orateurs se sont désistés, j’ai pensé que nous pourrions lui donner la parole.

Ce qui m’a beaucoup frappé dernièrement, c’est la soudaineté avec laquelle on peut être taxé d’antisémite. Je n’ai pourtant jamais rien dit ou pensé qui soit antisémite. Pourquoi me traite-t-on subitement d’antisémite ? Le mot « antisémite » semble être un terme à la mode. Qu’y a-t-il derrière cette accusation ? Que faisons-nous de faux ? J’aimerais en savoir davantage.

Il y a un certain temps, on m’a recommandé Bernhard Schaub, notre orateur surprise. Il vient de Suisse. Il m’a été recommandé, car il pâtit de la censure. J’ai appris qu’il était également taxé d’antisémite, et qu’il avait plus d’expérience que moi en la matière. Bernhard Schaub est né à Berne en 1954. Pendant 11 ans, il a été professeur d’allemand et d’histoire dans une école Rudolf Steiner. En 1993, après une campagne de diffamation sans pareille, il a été licencié pour avoir écrit qu’il fallait étudier l’holocauste de manière objective et neutre. Par la suite, il a été responsable pédagogique à l’école Club Migros à Frauenfeld ; il a aussi perdu cet emploi.

Bernhard Schaub pense que l’indépendance de la Suisse est menacée par les abus d’une loi. Or, comme je l’ai dit précédemment, les atteintes à l’indépendance de la Suisse sont passibles d’emprisonnement. Bernhard Schaub va nous parler d’une loi dont il a le sentiment -ce sont mes mots- qu’elle a été mise en place pour nuire, non pour protéger. Bernhard Schaub va nous parler de la loi antiraciste et demande : à qui profite-t-elle ?

Nous allons maintenant écouter, simplement écouter ce que Bernhard Schaub a à dire sur le sujet. Je prie Bernhard Schaub de monter sur le podium et de nous parler.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Oradour-sur-Glane, démystification de la thèse officielle – 1 / 2

Source :
PHDNM

Les retranscriptions sont disponibles: / Transcripts are available:

Vincent Reynouard – Oradour-sur-Glane, the counter investigation

Vincent Reynouard – Oradour, the big Tartuferie of September 4, 2013

Vincent Reynouard – Oradour 72 years of lies

Français d’origine, diplômé ingénieur chimiste, Vincent Reynouard vit aujourd’hui en exil en Angleterre. Son engament révisionniste depuis 1990 lui a valu un an de prison ferme (qu’il a purgé en 2010-2011), de multiples autres condamnations, une extradition, la perte de sept emplois, la saisie de quatre ordinateurs, des dizaines d’heures de garde-à-vue. Sans compter la perte des deux familles qu’il avait fondée. Aujourd’hui, Vincent Reynouard est un mort-vivant social. Il ne vit que de dons et de cours particuliers.

Dans le monde francophone, Vincent Reynouard est le révisionniste le plus actif. Ayant réuni une abondante documentation, il figure parmi ceux qui connaissent le mieux le dossier. Il est l’auteur de plus de 200 vidéos qui traitent en premier lieu du prétendu « Holocauste ». Il a également démontré l’innocence des Waffen SS dans la tragédie d’Oradour-sur-Glane, un village de France où, le 10 juin 1944, plusieurs centaines de femmes et d’enfants sont morts dans l’église. Vincent Reynouard ne cache pas ses convictions politiques : il lutte avant tout pour la réhabilitation du National-socialisme, seule idéologie qui permettrait de sauver la vieille Europe de l’agonie.

Of French origin, a graduate chemical engineer, Vincent Reynouard now lives in exile in England. His revisionist engagement since 1990 earned him a year in prison (he served in 2010-2011), numerous other convictions, extradition, the loss of seven jobs, seizure of four computers, dozens of hours remand in custody. Besides the loss of the two families he founded. Today, Vincent Reynouard is a social living dead, living only on donations and tuition.

In the Francophone world, Vincent Reynouard is the most active revisionist. Having collected extensive documentation, he is among those who best know the file. He is the author of over 200 videos that treat in the first place of the alleged « Holocaust ». He also demonstrated the innocence of the Waffen SS in the tragedy of Oradour-sur-Glane, a village in France where, on June 10, 1944, several hundred women and children died in the church. Vincent Reynouard does not hide his political convictions: he struggles primarily for rehabilitation of National-Socialism, the sole ideology that would save the old Europe of agony.

Oradour-sur-Glane : la contre-enquête

Dans cette vidéo, V. Reynouard expose les résultats de sa contre-enquête sur le drame d’Oradour-sur-Glane, le 6 juin 1944.

Plan de la vidéo :
I. La contre-enquête :
1. Constatations matérielles ;
2. L’état des cadavres ;
3. Les ruines de l’église

II. Les témoignages :
1. Révélations tardives & confirmations ;
2. Le témoin n° 1 : Mme Rouffanche : ses premières déclarations connues; un saut impossible; un témoignage qui n’explique rien
3. La volte-face de Mme Rouffanche
4. Une explosion non imputable aux SS

III. Objection n° 1 : Le massacre a commencé à 16 h. dans les granges
1. Une mystérieuse « détonation »
2. Le mensonge d’un rescapé

IV. Objection n° 2 : Il n’y avait ni maquis, ni dépôt d’armes à Oradour
1. Des autochtones maquisards
2. M. Machefer et Mlle Jakubowicz
3. Le récit de Mathieu Borie
4. L’état des maisons détruites
5. Les douilles dans l’église

Oradour-sur-Glane: the counter investigation

In this video, V. Reynouard presents the results of his investigation against the drama of Oradour-sur-Glane of June 6, 1944.

Map of the video:
I. counter enquiry:
1. material fndings;
2. The state of the bodies;
3. The ruins of the church

II. Testimonies:
1. Late Revelations & Confirmations;
2. Witness # 1: Ms. Rouffanche: her first known statements; an impossible jump; testimony that explains nothing
3. The volte-face of Mrs. Rouffanche
4. An explosion not attributable to the SS

III. Objection 1: The massacre began at 4:00 pm. in barns
1. A mysterious « detonation »
2. The lie of a survivor

IV. Objection 2: There were no maquis, or arms depot in Oradour
1. Indigenous guerrillas
2. M. Machefer and Ms. Jakubowicz
3. The story of Mathieu Borie
4. The state of destroyed houses
5. The bullet cases in the church

Oradour, la tartuferie du 4 septembre 2013

Vincent Reynouad démontre qu’il est hypocrite de parler de « réconciliation » franco-allemande lorsque le président de la République fédérale d’Allemagne vient visiter les ruines d’Oradour. Il interpelle également le survivant Hébras et lui explique que ses agissements, à cette occasion, confirment que la thèse officielle est mensongère.

Oradour, the big Tartuferie of September 4, 2013 (huge hypocrisy)

Reynouad demonstrates that it’s hypocritical to talk of « reconciliation » between France and Germany when the President of the Federal Republic of Germany comes to visit the ruins of Oradour. He also challenges the survivor Hébras and explains that his actions on this occasion confirm that the official account is false.

Oradour, 72 ans de mensonges (10 juin 1944-10 juin 2016)

Le 9 juin dernier, un jeune lycéen a rédigé un article sur le massacre d’Oradour, le 10 juin 1944. Sans surprise, l’article est politiquement correct, mais le jeune auteur souligne des faits qui auraient dû le surprendre. Vincent Reynouard appelle son attention sur ces faits et, s’appuyant sur des documents ainsi que sur des constatations matérielles, lui démontre en moins de dix minutes que la thèse officielle du drame d’Oradour est mensongère. Une argumentation choc…

Oradour, 72 years of lies (June 10, 1944-June 10, 2016)

On June 9, a young high school student wrote an article on the massacre of Oradour, June 10, 1944. Not surprisingly, the article is politically correct, but the young author underlines facts that should have surprised him. Vincent Reynouard draws his attention to these facts and, based on documents, and on material evidence demonstrates, in less than ten minutes, that the official account of the drama of Oradour is dishonest. A shock argument.

 

Israhell dans une région turbulente

Source :
INSS

8e Conférence Internationale Annuelle: Israël dans une région turbulente.

L’INSS (Institute for National Security Studies) a tenu sa 8e conférence internationale dans la série de la conférence annuelle « Les défis de sécurité du 21ème siècle » les 16 et 17 février 2015, au Musée d’Israël Eretz à Tel Aviv.
La conférence de cette année, qui a porté sur « Israël dans une région Turbulente, » comprenait des recommandations politiques pour le prochain gouvernement israélien. De nombreux responsables politiques et de sécurité de premier plan en provenance d’Israël et de l’étranger ont pris la parole lors de la conférence, notamment Bernard Henry Levy.

La 8e Conférence Internationale Annuelle aura lieu au Musée d’Israël Eretz à Tel Aviv., 2 Haim Levanon Street, Ramat Aviv, Tel Aviv.

L’INSS remercie l’ambassade américaine pour sa subvention à l’appui de cette conférence.

Le programme des 2 jours est disponible ici.

La retranscription est disponible ici.

Allocution de BHL à L’INSS

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Philippe Henriot – Discours fin 1943

À la fin de 1943, Philippe Henriot secrétaire d’état à la propagande et à l’information prononce à Lilles un discours public.

Philippe Henriot, End 1943 Speech

At the end of 1943, Philippe Henriot, Propaganda and Information Secretary of State in Lilles, France had a public speech.

Transcript is available:

Philippe Henriot – End 1943 Speech

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Ben Klassen – Toute ma vie

Sources :
Creativity Movement
Daily RAHOWA
RAHOWA 73

Toute ma vie, depuis le jour de ma naissance, jusqu’à aujourd’hui, il semble que, obstinément et contre toute attente, j’ai navigué contre le cours de l’histoire imposée. D’une manière ou d’une autre, consciemment ou inconsciemment, ma vie entière a été consacrée à la lutte contre ces forces perverses et puissantes qui tiennent maintenant le monde dans leur emprise tyrannique. J’ai mené une guerre contre ces forces perverses de façon intermittente et spasmodique peut-être, au début, ne reconnaissant même pas ce que ces destructeurs malfaisants faisaient ou qui étaient les vrais malfaiteurs. Mais ma lutte a été persistante et tenace. De plus, au fur et à mesure que le temps passait, l’image devenait plus nette, les destructeurs tyranniques plus spécifiquement identifiés, et la solution complexe au casse-tête plus proche d’être résolue.

Mais ma lutte fut et est non pas seulement une lutte CONTRE la marée du mal. Il y a aussi un côté très POSITIF à cette image, et c’est CE contre quoi j’ai lutté et CE contre quoi je continue de lutter. La réponse à cette question est clairement définie dans les nombreux livres que j’ai écrits et peut être résumée en quelques mots – à savoir, la SURVIE, L’EXPANSION ET L’AVANCEMENT DE LA RACE BLANCHE. Dans notre religion raciale, LA CRÉATIVITÉ, je crois fermement que nous avons le Programme complet, la Solution finale, le Credo ultime.

C’est l’histoire vraie d’un garçon mennonite qui est né au milieu de la révolution communiste en Ukraine russe. À neuf mois, alors que les Armées rouge et blanche menaient une guerre civile dans son village natal de Rudnerweide, il fût saisi d’une sévère fièvre typhoïde et en est presque mort. Néanmoins, il a survécu à la maladie, il a survécu à l’anarchie et la terreur de la révolution et les deux années de famine qui ont suivi. À six ans, lui et sa famille ont fui la Russie pour essayer de recommencer une nouvelle vie dans les vastes étendues sauvages du Mexique. Peu de temps après, ils déménagèrent au Saskatchewan, au Canada, où il a grandi jusqu’à l’âge adulte. En 1945, il déménage aux États-Unis où, après une longue carrière, il finit par trouver le but de sa vie: structurer et établir une religion raciale pour la survie, l’expansion et l’avancement de sa propre race – La plus belle création de la nature.

J’étais ce garçon. Après sept décennies, je peux dire que ce fût une Odyssée longue et sinueuse et je remercie le destin qu’elle m’ait accordé suffisamment de temps pour réfléchir au cours des évènements qui m’a permis de finalement accomplir la mission primordiale de ma vie et de la léguer pour la postérité.

La Race blanche est de loin la plus créative, la plus productive et la plus intelligente que Mère nature ait créée après avoir fait prétendument évoluer des organismes pendant 2,3 milliards d’années sur cette planète Terre. Curieusement, cependant la plus belle création de la nature, dans la dernière moitié du siècle est devenue une espèce hautement menacée, dont la disparition et l’extinction sont là devant nous, à seulement quelques générations de là. C’est presque une certitude à moins que cette espèce unique change drastiquement de cap, et le fasse rapidement et avec la plus grande force. Ce dont la race blanche avait grandement besoin au cours des 6.000 dernières années de sa civilisation c’était une religion raciale qui lui fut propre, une religion raciale dont la ferveur primordiale aurait été et serait restée constamment la survie, l’expansion et l’avancement de sa propre nature. Ce n’est pas une idée originale que la Nature ait implanté cette quête innée dans chacune des autres créatures vivantes, mais étrangement, dans sa longue et tumultueuse histoire, la Race blanche n’a jamais pleinement saisi cette idée. Tout en poursuivant avec avidité sa quête pour la science et la haute technologie, dans le même temps elle a stupidement et tragiquement utilisé ses dons infiniment supérieurs pour tuer, décimer et détruire sa propre espèce.

Maintenant, la Race blanche a une religion raciale qui lui est propre et nous l’appelons la CRÉATIVITÉ. J’ai confiance qu’elle fournira l’étincelle qui allumera la conflagration d’un vaste mouvement mondial de ferveur religieuse – la première réelle révolution constructive dans l’histoire pour vraiment bénéficier à la race humaine. Si une quantité suffisante de mes frères et sœurs comprennent cette réalisation, la rédemption et le salut de la nature seront assurés. C’est dans ce sens que j’ai travaillé et c’est mon espérance et ma fervente prière que cela se produira dans cette prochaine génération.

En tant que fondateur d’une nouvelle religion, je me sens non seulement obligé envers mes camarades blancs, mais aussi envers la postérité – et même envers mes ennemis – d’exposer en permanence les évènements de ma vie, en détaillant mes origines, mes pensées et mes objectifs. Je crois que, étant arrivé à ce point, il serait peut-être nécessaire pour l’avenir que je le fasse.

Je dis peut-être. Il y a deux façons de voir les choses – deux possibilités. Si la race blanche tombe pour se relever et accepter le défi et si la peste juive réussit dans sa vieille frénésie de mongrélisation et/ou d’extermination de la race blanche de la surface de cette planète Terre, alors tous mes écrits, mes efforts et sacrifices auront été en vains. La créativité et tout son réseau d’idées se retrouveront dans les égouts de la mémoire de l’histoire. Dans ce cas, peu importe ce que j’ai fait ou ce que j’ai écrit. En fait, en ce qui me concerne, rien ne compterait plus, si la race blanche était détruite. Si, par contre, la race blanche s’élève dans une colère de vengeance, mobilise son énorme pouvoir et jette la tyrannie juive dans les poubelles de l’oubli, alors je suis certain que la Créativité aura joué un rôle majeur dans l’inspiration, le but et la direction dans la libération de la race blanche des tentacules de la tyrannie juive. Quand cela arrivera, il y aura une demande majeure incessante telle concernant les détails des débuts de la Créativité, ainsi que la vie du fondateur, que moi seul aurais connus et cela serait une source vitale d’informations de base. Heureusement, le sort m’a épargné le temps d’écrire mes mémoires sans aucune pression indue de soucis financiers ou de contrainte politique.

Malheureusement, un trop grand nombre de nos guerriers raciaux qui ont contribué de manière significative à la cause ont été privés de cette possibilité, et la seule source (grandement fabriquée) à leur sujet vient des lèvres et des plumes de nos ennemis raciaux – traîtres et juifs. En conséquence, nos combattants raciaux ont été diffamés, calomniés et à propos desquels ont a menti avant et après leur mort avec peu de réfutation autoritaire du côté racial blanc. Adolf Hitler est un excellent exemple de telles distorsions et calomnies, mais il y en a beaucoup d’autres.

Chaque personne née est un composite de son patrimoine culturel et le patrimoine génétique de leurs ancêtres. De tous ces facteurs, les gènes sont d’une importance majeure, et c’est quelque chose que seuls nos ancêtres peuvent nous transmettre. Le caractère inné de chaque individu est ensuite façonné et moulé pour le meilleur ou pour le pire par la multitude d’évènements qui tourbillonnent autour d’eux pendant la durée de leur vie. Certains sont écrasés par les évènements, tandis que d’autres surmontent les évènements et restent maîtres de leur propre destin. Quoi qu’il en soit, tous sont la somme de leur patrimoine, culturel, génétique ou de toute autre variable.

L’article en pdf est disponible ici.

Les livres de LA CRÉATIVITÉ

En anglais:
Nature’s Eternal Religion (1973)
The White Man’s Bible (1981)
Salubrious Living (1982)

En français :
Le Petit Livre Blanc (1991)

Les derniers jours du grand mensonge

Le juif Steven Spielberg a reçu l’oscar du meilleur documentaire 1998 pour son film « The Last Days« , qui a pour prétention de vous faire croire à l’holocauste et à la « barbarie nazie™ » à travers des récits de « survivants ».

Réalisé par Eric Hunt et traduit en français par Didi18D, ce documentaire met un terme aux mensonges proférés par les « survivants » de l’Holo-Hoax et démontre l’énormité de leurs déclarations.

Découvrez les témoignages INCROYABLES de « survivants » de l’Holo-hoax et tirez-en les conclusions qui s’imposent car comment de tels menteurs peuvent-ils être la seule SOURCE OFFICIELLE de « preuves » que détiennent les historiens ?

Car oui, il n’y a aucune trace ou preuve matérielle du prétendu holocauste et depuis 70 ans, moins d’une dizaine de témoignages « officiels » sont utilisés pour tenter de vous convaincre, et quels témoignages…

Les milliers d’autres témoins qui ont raconté leur vécu durant la Seconde Guerre mondiale et plus précisément durant leur internement dans un camp de concentration allemand donnent une version bien différente mais ne sont bien évidement jamais cités.

L’Holo-Hoax?

Une Superproduction Hollywoodienne… what else…

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.