BUCHENWALD, une représentation complètement débile du mal

Source :
CODOH

La libération du camp de concentration allemand à Buchenwald fut une bonne occasion de préparer une opération de guerre psychologique alliée destinée à dénazifier les Allemands par le biais d’histoires d’atrocités. La personne en charge était directement sous les ordres de Eisenhower, donc tout cela fut coordonné à partir du sommet de la hiérarchie. Mais cette opération « éclata » dans les médias américains, ce qui explique pourquoi les Américains se souviennent d’avoir entendu des histoires d’abat-jour faits de peau de détenus assassinés. La visite du président Barack Obama en juin 2009 a montré que tout le monde est encore dupé.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.