L’holocauste, une arme politique contre les Allemands

Source :
German Victims – Deutsche Opfer

Le Mémorial de l’Holocauste à Berlin

Par Horst Mahler

Pour commencer, j’aimerais faire quelques commentaires liminaires parce que nous, Allemands, avons été formés de telle sorte que nous n’examinons plus certaines pensées. Les émotions sont alors toujours utilisées pour repousser ces pensées qui se disputent notre attention. Nous n’évaluons pas les pensées pour savoir si elles sont correctes ou inexactes, vraies ou fausses, mais si elles suffisent à certaines catégories morales, et si elles sont politiquement correctes.

Depuis des décennies, peut-être même plus d’un siècle, un tabou a été implanté en nous, en conséquence, nous avons perdu toute objectivité sur certains sujets. Ce sont les thèmes juifs, vus des deux côtés, qu’ils soient pro-juifs ou anti-juifs. La question sur la communauté juive et les juifs est refoulée en nous par, appelons cela, la police de la pensée. Nous ne sommes pas autorisés à réfléchir logiquement à cette question.

Toutefois, ce qui va suivre ici, portera sur les juifs, sur la façon dont ils sont reliés à nous, les Allemands et comment nous, Allemands sommes reliés aux juifs, et ce qui va suivre est si terrible pour l’Allemand typique, qu’il a tendance à se lever et à partir en criant. Il est aussi question de l’holocauste.

L’holocauste, en tant qu’arme politique de l’ennemi des Allemands, l’arme de la communauté juive. Et le simple fait d’en parler à haute voix, provoque des réactions intenses. Mais il est important d’y voir clair, afin que nous puissions enfin passer au travers et que nous puissions reconsidérer les pensées qui nous viennent selon leur valeur particulière, pour voir si elles sont correctes ou incorrectes, vraies ou fausses.

Je déclare dès le départ, que cette « religion » de l’holocauste est construite sur le mensonge le plus monstrueux de l’histoire de l’humanité. La façon dont l’holocauste est utilisé pour nous accuser du meurtre du peuple juif, est une invention ! »

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.