Joseph Goebbels – Dernier discours

Camarades allemands Au moment de la guerre, quand – semble-t-il – toutes les forces de haine et de destruction ont été rassemblées une fois de plus, peut-être pour la dernière fois, dans l’Ouest, dans l’Est, le Sud-Est et le Sud, cherchant à percer notre front et donner le coup de grâce au Reich, je prends à nouveau la parole à la veille du 20 avril, tout comme je l’ai fait chaque année depuis 1933.

Je me suis adressé au peuple allemand dans les bons comme dans les mauvais moments dans le passé. Mais jamais auparavant la situation n’a été aussi difficile. Jamais auparavant le peuple allemand n’a eu à défendre sa propre vie face à un danger aussi énorme. Jamais auparavant le Reich n’a eu à puiser dans ses dernières forces pour se défendre. Des moments tels que celui-ci sont rares dans l’Histoire. Ils sont uniques et sans précédent pour la génération combattante qui doit y survivre. Des évènements historiques de nature et d’ampleur similaires, s’estompent dans nos souvenirs sous le poids de la peine que nous portons, sous le chagrin qui nous accable, face aux questions sur notre propre avenir qui nous torturent et celui de nos braves gens cruellement éprouvés. Je ne pense pas être arrogant, quand je me fais l’orateur de cet instant et dans ces circonstances. »

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.