Censure opportune / Timely Censorship

(Scroll down for English translation)

Nuremberg, juin 1945

Il y a une décennie, des entreprises de communications, de divertissement, de recherche, de partage et d’achat sur Internet étaient créées. Elles sont un complément indispensable à une gamme de systèmes développée par les « géants » de l’informatique. Ces « outils » mis à la disposition du public sont bien entendus « gratuits » et cela même alors qu’ils ont couté des centaines de millions de dollars pour voir le jour. Les différentes chartes de ces réalisations indiquent que les données personnelles de chaque utilisateur sont privées et que la sécurité de ces informations est la priorité N°1. La totale liberté d’expression et de la presse est également un crédo inaliénable pour leurs fondateurs qui souvent sont de généreux philanthropes. Par exemple, ils s’investissent aussi dans des projets humanitaires en Afrique, leur garantissant ainsi une image des plus angéliques, ils sont de purs altruistes et à les écouter, grâce à eux, enfin l’humanité sort du moyen âge, enfin l’ère de l’information gratuite et sans contrainte aucune est arrivée, c’est un nouvel âge d’or.

Ainsi, beaucoup de moyens ont été mis en œuvre pour développer et donner un statut international et incontournable à ces formidables créations. Cela à un tel point, que la majeure partie de la planète, le monde « civilisé », en vient à se servir d’elles tous les jours. Finalement, avec le temps, se sont des milliards de personnes qui trouvent banal de les utiliser.

L’histoire pourrait s’arrêter là, et on le souhaiterait d’ailleurs, mais c’est sans compter sur la nature exacte de ces projets, le but réel poursuivi par les initiateurs.

Il suffit de regarder ce qu’il en est, de la liberté d’expression, de la sécurité des données privées. La censure existe-elle et si oui elle concerne qui ou quoi?

Pendant 30 ans, avant l’avènement de ces nouveaux outils informatiques couplés à Internet, les révisionnistes se sont exprimés dans la douleur et la crainte. C’est donc une décennie de quasi liberté pour eux qui vient de s’achever, car même si la répression fût intense, ils ont pu diffuser leurs messages et leurs informations. Ils ont été entendus, lus et vus par des millions de personnes partout dans le monde. Nous tous avons pu constater que la répression anti-révisionnisme n’a d’égale que l’hypertrophie holocaustique ambiante.

Après dix années de « laisser aller » sur Internet, les juifs débutent une démarche globale de censure mondiale du révisionnisme. Que pouvons-nous en déduire?

Que les juifs ont peur car les gens se « réveillent » ? Absolument pas, bien au contraire!

Les juifs peuvent commencer à censurer massivement Google, YouTube, Facebook, Amazon, etc, car quoi qu’il arrive, ces « services » font d’ors et déjà partie intégrante du système de contrôle juif qui va des banques au complexe militaro-industriel, en passant par les médias, big-pharma, etc. L’argent domine tout, et les juifs ont l’argent, donc les juifs dominent tout, c’est pourtant facile à comprendre. Qu’importe qui est visible, qu’importe le nom des personnes des divers conseils qui président la multitude d’entreprises (les mêmes personnes siègent parfois dans les divers conglomérats industriels…).

Si les juifs censurent autant aujourd’hui, c’est pour une simple raison :

Plus que jamais, ils ont à ce jour un besoin fondamental d’antisémitisme.

Afin d’assoir leur domination totale, pour aller au bout de leur projet de destruction de la race blanche, ils doivent -à présent qu’ils ont endetté tous les pays industrialisés et qu’ils tiennent tout le monde par les c…..-  recréer des conditions préalables à un nouvel holocauste de Blancs, les deux précédents étant la 1ère et la 2nd guerre mondiale. Au regard de l’effort fourni par les juifs, si ce nouveau massacre devait avoir lieu, la race blanche n’y survivrait peut-être pas. Comme tout n’est que question d’adaptation et de timing, cette censure arrive à point nommé. Elle va galvauder les Blancs qui se sont « éveillés » et qui ne demandent qu’à en découdre à cause de toutes les injustices qu’ils subissent. Le pare-feu des juifs semble être les « méchant terroristes musulmans »

Les juifs n’ont pas peur, ils sont plus que jamais proche de leur objectif final, un nouvel ordre mondial juif avec Jérusalem comme capitale du monde.

Regardez aux USA, pour le plus grand bonheur des juifs, cette diabolisation orchestrée et appliquée à Donald Trump, l’a fait élire, et en France la même chose se reproduit, encore. Plus le FN est diabolisé, et plus il prend des points, élections après élections. Pensez-vous que cela soit un hasard ? Pensez-vous sérieusement que si Marine Le Pen est élue, alors les Blancs de France auront « gagné » ? Pensez-vous que les Blancs des USA ont gagné alors qu’ils s’apprêtent à entrer en guerre pour « éradiquer le terrorisme islamique de la terre », et à déclarer la guerre à l’Iran ? Que pensez-vous qu’il se passera pour les Français quand les USA attaqueront l’Iran, surtout si Marine est au pouvoir?

La démocratie dans laquelle nous vivons subit régulièrement des transformations, tout comme ces nouveaux outils Internet élaborés il y a près de dix ans. Une fois acceptée, elle a été modifiée et les conditions pour être un « bon citoyen » ont changé avec le temps. Au détriment du peuple, des lois ont évolué et d’autres ont été créées, la censure et les interdits ont toujours été plus importants. Malgré toutes les preuves que la démocratie ne fonctionne que pour une infime minorité de personnes, les gens ne veulent rien changer car ils sont convaincus que c’est un formidable outil, cela leur importe peu de savoir qu’ils n’ont déjà plus ni droit ni devoir.

De la même façon qu’il était prévisible qu’à court terme nous ne pourrions plus utiliser Facebook, Youtube ou Google pour dénoncer les juifs, nous ne pouvons pas non plus voter pour un parti sioniste afin de lutter contre les juifs. Il parait évident qu’il est impossible d’utiliser le système pour combattre le système. Une personne qui appelle à voter pour un candidat totalement pro-juif en prétendant lutter pour la race blanche est soit menteuse soit stupide, dans tous les cas il ne faut absolument pas l’écouter.

Après avoir lu ces quelques lignes, une éternelle question sera sur toutes les lèvres « que faire? »

La seule solution est d’arrêter de voter massivement et non pas de plébisciter le moins pire des candidats. Plus nous votons pour cette mascarade démocratique et plus elle détient un pouvoir légitime sur nous. Voter est synonyme d’acceptation de notre propre asservissement. Ce système perdurera tant que la majorité des français continuera de croire en lui, avec toutes les conséquences qui vont avec. Cela fait au moins 40 ans que les Français auraient dû arrêter de voter, et faire emprisonner ou condamner à mort tous les traitres de l’époque. Il n’est plus temps de discuter ou de voter « une dernière fois, car après c’est foutu », mais les miroirs aux alouettes démocratiques sont si beaux et ils renvoient de si belles images…

Prenons conscience immédiatement que nous ne sommes pas dans le même contexte que pendant les années 30 en Allemagne, qu’il n’y aura jamais de bon moment, qu’il n’y aura jamais cet effondrement économique et social, qu’il ne sert à rien d’attendre des jours meilleurs.

Aujourd’hui nous sommes le présent et l’avenir, demain c’est déjà du passé.

L’article est disponible en pdf ici.

Timely censorship