Chambres à gaz d’Auschwitz : une supercherie évidente

Source :
PHDNM

Berlin, le 27 août 2009 à la maison d’édition Axel Springer, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu examine les plans de construction originaux des camps d’Auschwitz et d’Auschwitz-Birkenau avec l’historien Ralf-Georg Reuth, son épouse Sara et le président de Yad Vashem, Avner Shalev. / Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu looks at original construction plans of the Auschwitz and Auschwitz-Birkenau death camps with historian Ralf-Georg Reuth, his wife Sara and Yad Vashem Chairman Avner Shalev at the Axel Springer publishing house on August 27, 2009 in Berlin.

La retranscription est disponible: / Transcript is available:

Vincent Reynouard – Auschwitz’s gas chambers an obvious hoax

Chambres à gaz d’Auschwitz : une supercherie évidente

En 2008, la presse du monde entier parla de « plans originaux d’Auschwitz » découverts à Berlin et dont l’un montrait une « chambre à gaz ».

Dans cette vidéo, j’explique qu’il s’agissait d’une simple chambre à gaz d’épouillage et j’en profite pour faire remarquer que, dans cette pièce où du Zyklon B a été abondamment utilisé, les murs sont maculés de taches bleues. Or, dans les prétendues « chambres à gaz » homicides, il n’y a aucune tache bleue. C’est la une preuve simple et évidente que dans ces locaux, on n’a pas tué en masse avec du Zyklon B. Puis je réponds aux objections développées dans le camp d’en face contre cet argument.

Auschwitz’s gas chambers an obvious hoax

In 2008, the world press spoke of the « original plans of Auschwitz » discovered in Berlin and one of which showed a « gas chamber ».

In this video I explain that it was a simple delousing gas chamber and I want to point out that in this room, where Zyklon B was used extensively, the walls are stained with blue spots. But, in the alleged « gas chambers » homicide, there is no blue spot. This is a simple and clear proof that in these premises, one never committed a mass murder with Zyklon B. Then, I answer to the objections developped in the opposite camp against this argument.