Joseph Paul Goebbels, les médias et la propagande

Source :
The Impartial Truth

Dans son discours prononcé le 18 août 1933, le Dr Goebbels développe sa réflexion sur les directions que prendrait la radio allemande. L’occasion était l’ouverture d’une exposition radiophonique. Comme l’a noté Goebbels, un récepteur radio bon marché, le Volksempfänger, venait d’être présenté comme moyen de rendre la radio abordable pour le citoyen moyen. La vidéo contient également un extrait du discours original en 1933 au Palais des Sports de Berlin. Il cherchait à informer le peuple allemand du contrôle exercé par les juifs sur les médias allemands.

La radio, cette huitième grande puissance, 18 août 1933
« Nous accomplirons ensemble notre objectif. Si la science, l’industrie et les dirigeants intellectuels travaillent main dans la main, et si leurs efforts communs sont soutenus par un sens ferme de la plus haute responsabilité politique, nous laisserons derrière nous les nombreuses fautes et erreurs du passé et ouvrirons une nouvelle ère de radio allemande. Elle ouvrira de nouveaux chemins non seulement pour la vie politique allemande, mais aussi pour le travail de la radio dans le monde entier. Cette exposition s’inscrit dans l’ombre de cette grande tâche. C’est un début, un commencement, une expression du courage allemand et de la confiance allemande. »

Contrairement à la croyance populaire, Goebbels a réussi non pas parce qu’il était un maître du mensonge, mais plutôt grâce à sa fidélité aux faits et à la vérité. Comme l’a noté le biographe Heiber : « Goebbels a donc pu célébrer sa politique d’information comme étant non seulement supérieure à celle de l’ennemi dans son caractère monolithique, mais aussi dans son  « sérieux et sa crédibilité » qui ne peut tout simplement pas être dépassé. »

Rassemblement « unité et force », Nuremberg, 1934
« Toute propagande a un sens. Le caractère de ce sens détermine si la propagande a un effet positif ou négatif. La bonne propagande n’a pas besoin de mentir, en fait, elle ne peut pas mentir. Elle n’a aucune raison de craindre la vérité. C’est une erreur de croire que les gens ne peuvent supporter la vérité. Ils le peuvent. Il ne s’agit que de présenter la vérité aux gens de manière qu’ils puissent comprendre. Une propagande qui ment démontre qu’elle sert une mauvaise cause. Cela ne peut pas fonctionner à long terme. Une bonne propagande qui sert une bonne cause fonctionnera toujours. Mais la propagande est toujours nécessaire si une bonne cause doit réussir. Une bonne idée ne gagne pas simplement parce qu’elle est bonne. Elle doit être présentée correctement si on veut gagner. La présentation fait l’excellente propagande. Une telle propagande réussit sans être désagréable. Cela dépend de sa nature et non de ses méthodes. Cela fonctionne sans être remarqué. Ses objectifs sont inhérents à sa nature. Comme elle est presque invisible, elle est efficace et puissante. Une bonne cause perdra face à une mauvaise, si cela dépend uniquement de sa droiture, tandis que l’autre camp utilise les méthodes d’influence sur les masses. »

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.