Lady Michèle Renouf et l’ancienne maison de Manfred Roeder

Source :
hessenschau.de
Source de la photo:
Sharkhunters.com

2010, Lady Michèle Renouf et Manfred Roeder à une célébration du solstice d’été.

En Allemagne, et plus précisément à Schwarzenborn, Lady Michèle Renouf habite dans l’ancienne demeure de Manfred Roeder et des réunions nationales socialistes privées y ont lieu de temps en temps, ce à quoi les autorités du coin semblent vouloir remédier…

En fait, lorsque la camionnette de police est passée en arrière-plan, le journaliste de la télévision a déclaré : vous voyez, vos réunions dérangent, la police est là. J’ai répondu, qu’en fait c’était moi qui avait appelé la police afin qu’elle nous protège moi et mes invités des « gauchistes » violents. Mais, pour leur reportage, ils ne pouvaient pas diffuser cela… et bien d’autres choses. Ils n’ont gardé que quelques bribes d’une entrevue qui fut assez longue, car j’ai répondu à chacune de leurs principales accusations avec un point factuel positif, ce qui n’était pas du tout ce qu’ils étaient venus chercher. Mais je suis heureuse que leur reportage m’ait permis de mentionner les bombardements de terreur qui provoquèrent LE véritable Holocauste, et que j’ai pu adresser une critique ouverte de l’État criminel (Israhell) que le public allemand, sur ces deux points, n’a pas souvent l’occasion d’entendre. Que cela vienne d’une Britannique au lieu d’une « Kraut » sera entendu différemment par le public je pense.

La veille, un article paru dans le journal HNA de la région de Hessen: le journal publie non seulement une feuille de route (comme en 2013… à la suite de quoi la propriété a été vandalisée, c’est-à-dire les fenêtres brisées et le mur et le garage couverts de graffiti le jour où Roeder est mort en 2014), mais maintenant, ce journal ajoute l’adresse complète de ma propriété, incitant clairement à davantage d’attaques terroristes de la part « des gauchistes ». Même la police au moment où ce journal publiait d’abord une carte routière afin qu’on trouve : « la tache dans le paysage », est venu m’avertir que cela pourrait provoquer une attaque … et c’est ce qui s’est produit. 

Par ailleurs, les extraits vidéo utilisés dans ce reportage par l’équipe HR TV ont été tirés du film que j’ai réalisé, « L’héritage de Manfred Roeder » (1929-2014), avocat et gardien du patrimoine allemand… Le film complet peut être commandé sur DVD et CD sur mon site web.

Merci beaucoup. »

Michèle

Lady Michele Renouf and the former house of Manfred Roeder

In Germany, and more precisely in Schwarzenborn, Lady Michele Renouf lives in Manfred Roeder’s former mansion and private national socialist meetings take place there from time to time, something the local authorities seem to want to remedy …

Actually when the police van passed by in the background, the TV interviewer said – You see, your troublesome meetings bring the police.  Actually, I replied, I invite the police – to protect me and my guests from the violent “Leftists”. But natch, for their purposes they could not broadcast that…and much else. There was so little of a rather long interview that they dared use, for I countered every one of their leading accusations with a postively factual point instead, which was not at all what they were after.  But I am glad their editing allowed me to mention the terror bombing truly H, and also an open criticism of the criminal State which the German public, on both counts, will not often hear.  And its coming from a Brit instead of a Kraut means something else to the public I think.

The day before, in the HNA, the newspaper not only publishes a road map (as in 2013…after which the property was vandalised, ie windows stoned and wall and garage graffitti, on the day Roeder died in 2014) but now this newspaper adds the full address of my property, clearly aiding an incitement for more « Leftist » terrorist attacks.  Even the Police at the time when this newspaper first published a road map of how to find me: « the blot on the landscape », they came helpfully to warn that this might prompt a terror attack…and it did.

Incidentally, the Telling Films video clips were lifted by HR TV from the film I made – « The Legacy of Manfred Roeder » (1929-2014), lawyer and guardian of German heritage. The full film may be ordered under DVDs and CDs from my website.

Much thanks again, all best. »

Michèle

 Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Lady Michele Renouf and the former house of Manfred Roeder

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Sur la Place Adolf Hitler

1938, Adolf Hitler retournant le salut des colonnes sur la Place Adolf Hitler lors du Congrès du parti du Reich. Rudolf Hess est à l’extrême gauche et le chef Stormtrooper Viktor Lutze est à coté de lui, Karl Wilhelm Krause le valet et garde du corps de Hitler est derrière sur la gauche)

Sur la Place Adolf Hitler (1933)
Musique de Emil Palm (1890-1963)
Texte de Wilhelm Friedrich Weiß (1883-1954)

Sur la Place Adolf Hitler, se dresse un jeune chêne,
surmontant la tempête et les difficultés, il vise le soleil.
Il est notre modèle, fidèle et courageux,
servant notre patrie jusqu’à la mort.

Une chanson allemande résonne joyeusement,
tout au long de notre vie.
Libres, les chansons joyeuses retentissent toujours,
partout dans le monde ! Partout dans le monde !

Sur la Place Adolf Hitler, le jeune chêne allemand,
rêve du passé et des temps modernes.
Il rêve d’une forêt allemande et de sa paix,
et son cœur plein de désir est nostalgique.

Une chanson allemande résonne joyeusement,
tout au long de notre vie.
Libres, les chansons joyeuses retentissent toujours,
partout dans le monde ! Partout dans le monde !

Sur la Place Adolf Hitler, le jeune chêne allemand,
il devient libre et fort comme l’Allemagne.
Du pouvoir et de l’unité allemands, il devrait témoigner.
Frère, main dans la main pour être fidèle.

Une chanson allemande résonne joyeusement,
tout au long de notre vie.
Libres, les chansons joyeuses retentissent toujours,
partout dans le monde ! Partout dans le monde !

Libres, les chansons joyeuses retentissent toujours,
partout dans le monde ! Partout dans le monde !

Am Adolf Hitler Platz – Textes allemand, anglais et français

Sur la place Adolf Hitler

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

At Adolf Hitler Square

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Le programme en 25 points du N.S.D.A.P.

Le travail, la liberté et du pain!
Choisis la liste 8, les nationaux-socialistes !

Le programme du Parti des travailleurs nationaux-socialistes allemands est un programme temporaire. Les dirigeants n’ont aucune intention, une fois que les buts annoncés ont été réalisés, d’en établir de nouveaux simplement pour augmenter artificiellement le mécontentement des masses et ainsi assurer l’existence continue du Parti.

1/ Nous exigeons l’union de tous les Allemands dans une Grande Allemagne sur la base du droit à l’autodétermination nationale.

2/ Nous exigeons l’égalité des droits pour le peuple allemand dans ses relations avec d’autres nations et la révocation des traités de paix de Versailles et de Saint-Germain.

3/ Nous exigeons des terres et des territoires (colonies) pour nourrir notre population et installer notre population excédentaire.

4/ Seuls les membres de la nation peuvent être citoyens de l’État. Seuls ceux de sang allemand, quel que soit leur croyance, peuvent être membres de la nation. En conséquence, aucun juif ne peut être membre de la nation.

5/ Les non-citoyens peuvent vivre en Allemagne uniquement en tant qu’invités et doivent être soumis à des lois pour les étrangers.

Le programme en 25 points du N.S.D.A.P.

Das 25-Punkte-Programm der N.S.D.A.P.

The 25-Points Programme of the N.S.D.A.P.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Das 25-Punkte-Programm der N.S.D.A.P.

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

The 25-Points Programme of the N.S.D.A.P

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler choisit l’exil plutôt que de retourner en prison

Source :
Henry Hafenmayer

Par Horst Mahler

Je dois expliquer pourquoi je refuse de me conformer à la convocation de M. Nötzel, procureur de Munich, qui me renvoie en prison sous son autorité. J’ai déposé plainte contre M. Nötzel dans le même bureau du ministère public où il est employé, pour avoir tenté de me tuer en prison. S’attendant à mon décès, la police avait déjà interdit les manifestations pour la ville de Brandebourg, où se trouve la prison.

Le 29 juillet 2015, après cinq ans et demi de prison, je me suis effondré physiquement dans ma cellule, après avoir reçu de la vaseline de salicylate – un médicament contre-indiqué – comme traitement pour ma blessure ouverte sur le talon de mon pied gauche diabétique. À la suite de ce traitement, j’ai subi une intoxication sanguine. Suite aux symptômes, je fus envoyé à la clinique Asklepios de Brandenburg, où j’ai reçu des soins médicaux dans l’unité de soins intensifs. Les médecins ont diagnostiqué, je cite : « Une maladie mortelle ». Malgré ça, l’accusé procureur général, qui était chargé de mon cas, imposa mon renvoi à l’unité isolée pour les prisonniers de la clinique de Brandebourg. À la suite de cette recommandation, mon état s’est détérioré rapidement, de sorte que ma jambe gauche, qui a été affectée par l’érysipèle (infection bactérienne de la peau), a dû être amputée jusqu’au genou.

Ma vie n’a été sauvée que grâce aux efforts vigoureux de ma femme pour obtenir mon renvoi à l’unité de soins intensifs de la clinique Asklepios. Grâce à la médiation de Gerard Menuhin, elle a réussi à faire en sorte que l’hebdomadaire suisse Weltwoche s’intéresse à mon cas. Dans un long article, ils ont attiré l’attention internationale sur ce scandale. J’ai expliqué tout cela dans ma lettre au procureur général Munich II, en date du 9 février 2017. Complétée avec d’autres détails scandaleux, j’ai exprimé mes soupçons de tentative d’homicide. Compte tenu des motivations fondamentales, la tentative de meurtre doit être prise en considération !

Le bureau du parquet public, qui est simultanément le lieu du crime, n’a pas réagi à mes accusations portées contre l’accusé. Au lieu de cela, ils ont révoqué ma libération conditionnelle et m’ont rappelé en prison pour le 19 avril 2017 au plus tard, sans obtenir une opinion médicale et savoir si j’étais ou non apte à purger ma peine d’emprisonnement.

Tant que les officiers judiciaires en charge n’auront pas été tenus responsables, et tant qu’ils sont impliqués dans mon affaire, je refuse de me soumettre à leur assignation ! Comme cette utilisation de la force contre moi représente essentiellement une persécution politique qui n’a pas de base juridique, je vais demander l’asile politique dans un État souverain qui est prêt à m’accueillir.

MÀJ:
Les informations bancaires se trouvant à la fin de cette vidéo ne sont plus valables, le compte bancaire de Horst Mahler ayant été bloqué le jour même de la diffusion de cet enregistrement.

Horst Mahler refuse de retourner en prison

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler refuse to go back to jail

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler se niega a volver a la cárcel

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Хорст Малер отказывается вернуться в тюрьму

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler – Dernier discours avant sa remise en prison prévue le 19 avril 2017

Source :
Henry Hafenmayer

Par Horst Mahler

Il se pourrait que ce soit la dernière occasion qui me soit donnée de m’adresser à mes compatriotes allemands. Je suis censé continuer à purger ma peine d’emprisonnement le 19 avril 2017 pour encore 3 ans et demi. J’ai 81 ans et il y a trois autres accusations en attente, et c’est toujours la même chose : l’incitation [à la haine] – cette fois, au détriment des juifs.

C’est donc une occasion pour eux de me soustraire de la sphère publique m’ôtant toute chance de revenir à la politique. J’aimerais profiter de cette occasion pour délivrer quelques informations sur cette situation particulière, et celle qui nous attend.

La raison pour laquelle ils ont décidé de me remettre en prison est due à une conférence que j’ai donnée à Ludwigshafen le 9 janvier 2017, ce qui a à l’évidence ébranlé et mis en colère l’ennemi. Ici, ils jouent à un jeu qui n’est pas encore parvenu du tout à l’attention du public.

[Initialement,] j’ai été condamné à 10 ans et 2 mois de prison. Ayant effectué les deux tiers de ma condamnation, conformément à la loi allemande, j’ai maintenant le droit de sortir de prison en liberté conditionnelle. Cette décision a été accueillie en ma faveur par le juge responsable du tribunal régional de Potsdam. Dans une déclaration écrite, il a donné les raisons de sa décision disant que la poursuite de mon emprisonnement constituerait une violation des droits de l’homme. Et il a également souligné que : 1 – Il était inquiet quant à la condamnation légale du soi-disant déni de l’holocauste, et 2 – Que ma peine de 10 ans et 2 mois de prison était complètement insolite. Il a comparé [cette sentence] avec les peines pour les violeurs et les meurtriers, qui ont eux des sentences beaucoup plus légères. En d’autres termes, il s’est montré plutôt franc et audacieux, mais sa décision en ma faveur a déjà été révoquée par les autorités supérieures. En conséquence, je dois maintenant purger le reste de ma peine en détention.

(…)

Le livre de Horst Mahler Das Ende der Wanderschaft est disponible en allemand ici.

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
la transcripción está disponible aqui.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь.

Horst Mahler – Urgent Notification, April 6, 2017

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler – Last speech prior to his renewed imprisonment on 19.04.2017

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler – Último discurso antes de ser enviado de vuelta a prision el 19.04.2017

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Хорст Малер – последнее видео перед его отправкой в тюрьму 19.04.2017

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Nous nous battons pour gagner

Source :
Henry Hafenmayer

« Les Juifs et leurs Mensonges » – Martin Luther, janvier 1543.

Par Horst Mahler

(…) Nous n’avons pas encore véritablement compris l’ampleur de notre défaite dans ces deux guerres jamais vues dans l’histoire. Notre défaite c’est que notre réflexion distincte, la pensée allemande, nous a été extraite. Notre pensée allemande a été détruite. Elle est discriminée. Nous parlons de la philosophie allemande mais ne la pratiquons plus. Nous, Allemands, ne sommes pas capables, de saisir réellement ce qui nous est arrivé mais notre ennemi l’est sûrement. On parle beaucoup de juifs, et les juifs sont en fait l’ennemi, et j’ai longtemps exhorté à appeler l’ennemi par son nom. Mais si le juif est seulement appelé juif, alors il n’a pas encore été appelé par son nom. Car quel est son nom ? Ce que je veux dire par le nom, c’est savoir quelle est l’essence du judaïsme, et quelle est l’essence de l’esprit allemand. Deux opposants depuis des milliers d’années d’histoire, maintenant scellés dans une bataille mortelle et décisive. Cet ennemi auquel nous sommes confrontés a fait beaucoup d’efforts pour s’assurer que nous ne remarquions pas ce que l’avenir nous réserve réellement ; quel destin est le nôtre. Hegel, l’un des plus grands philosophes allemands, sinon le plus grand de tous, a déclaré dans ses premiers écrits sur les juifs : « Les juifs ne se battent pas mais ils conquièrent et les Égyptiens succombent, comme empoisonnés dans leur sommeil. » C’est la manière juive de mener la guerre. Au moyen d’un empoisonnement que nous ne percevons pas comme tel. (…)

(…) C’est l’Année de Martin Luther, qui est diabolisé comme antisémite et cela a une grande importance. Pratiquement personne ne sait que Luther était un défenseur des juifs. En son temps, il y eut une campagne de l’Ordre dominicain pour interdire et brûler cette pourriture satanique, le Talmud. Mais Luther se leva et défendit les juifs afin qu’ils gardent le Talmud. Et il a réussi. Heinrich Grätz a écrit dans son ouvrage historique fondamental « The Jewry » (Die Judenheit): « Les juifs n’avaient pas entendu depuis des milliers d’années l’empathie et la sympathie que Luther a exprimé un jour envers les juifs. » C’est alors que Luther publie son ouvrage « Von den Juden und Ihren Lügen » (Les juifs et leurs mensonges). Et ici, il faut savoir comment Luther est arrivé à ce développement. Il a simplement pris des cours d’hébreu, appris l’hébreu, puis lu le Talmud. Et alors, comme si des écailles tombaient de ses yeux, il a dit : « C’est le diable. » Et c’est pourquoi il a combattu les juifs. C’est complètement justifié. Et ce qu’il propose est terrible, brûler les synagogues, et ceci et cela. Mais rien de bien méchant, un jeu d’enfant par rapport à ce que Moïse exige concernant les non-juifs. Là, un massacre sanglant est exigé. Avec Luther, vous pouvez essayer, mais en vain, de trouver un appel au meurtre. Ou toute attaque physique. Il dit seulement : « Nous ne les voulons pas parmi nous, nous devons les chasser, nous devons brûler leurs synagogues. » Évidemment ! Les maisons du diable devraient être brûlées. Ils n’ont pas leur place ici. (…)

(…) Il y a maintenant trois d’entre nous, qui ont fait le premier pas avec 2 dépliants et une grande campagne de publipostage. Il y en aura davantage, et ce sera un réseau. Pas de parti, pas de club, qu’ils puissent interdire, mais seulement un réseau au sein d’Internet avec un site Internet, de là, nous envoyons un contenu très spécifique, et mettons en place une liste d’emails afin que de plus en plus de gens se familiarisent avec ce matériel. Seuls quelques-uns le liront. Les gens sont ainsi. Mais certains le liront et en parleront, puis il y en aura d’autres qui se pencheront sur le sujet. Cela doit devenir un scandale pour que tout le monde en parle. Et voici un point très important: Si vous dites à un individu : « Regardez, vous soutenez les juifs. Ce sont des voleurs, ils commettent un génocide, comment pouvez-vous vivre avec ça? » Il se dérobera. Mais s’il sait que son voisin sait aussi qu’il sait, alors il devra d’une façon ou d’une autre se justifier. Il ne sera plus le vénérable et respectable professeur, mais simplement un lâche bâtard qui livre le peuple allemand à la boucherie parce qu’il est trop insensé, ou parce qu’il ne veut pas mettre en danger son déplorable salaire de traître. Semblable à un agresseur d’enfant, il commet les pires crimes. Car celui qui sait et qui reste silencieux est un criminel. Maintenant, vous devez vous lever. C’est une obligation d’exposer cette planification de meurtre et de la signaler. Quiconque ne le fera pas sera puni comme complice. Nous devons en mettre au peuple tellement plein les oreilles, que personne ne puisse se mettre de côté et dire : « Je ne savais pas. » Non, il le savait. Et s’il le savait et n’a pas agi, alors il est un sujet moralement inférieur. (…)

(…) Il est important que tous ceux qui ressentent cet appel se contraignent à se relier à ce réseau et transmettent les dépliants aux personnes de ces centres d’activités spécifiques, comme je l’ai dit. C’est une idée que nous avions déjà au début du millénaire. Nous avons dit : « Un million de brochures attendent l’attaque. » C’est l’idée du réseau. Tout le monde est appelé mais peut partir à tout moment. Vous faites partie du réseau en distribuant des dépliants et en les payant comme contribution au développement du projet, puis en faisant vos rapports à ce sujet. C’est cette forme de résistance que nous devons atteindre. Et tout le monde peut participer. Et l’excuse qui consiste à dire que nous n’avons actuellement pas la majorité, que nous n’avons pas de succès comme un parti parmi les « Allemands bâillonnés », tout cela ne compte pas. (…)

(…) Nous avons deux dépliants ici, l’un est « Wir sind Luther » (Nous sommes Luther) et quelques-uns de l’autre « Ein Wort zur Erlösung der Judenheit und zur Rettung der Europäischen Völker » (Un mot pour le salut des juifs et le sauvetage des peuples européens). Celui-ci n’a pas encore été distribué. Mais nous l’avons. Nous allons profiter de l’Année Luther pour faire connaître ces choses et commencer dans les endroits qui ont une signification particulière en fonction du calendrier. Eisenach, Wittenberg, et ainsi de suite. Et rappelez-vous, un écoulement constant érode la pierre. Nous aurons à peine un écho au début et puis cela viendra progressivement, plus nous envoyons ce matériel à des centres d’activités spécifiques, plus nous pouvons être assurés que cela arrivera. Cela va se répandre comme un feu de forêt. Quand un certain point sera atteint, alors nous serons débarrassés de cette écume. C’est certain. (…)

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь.

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Horst Mahler – We are fighting to win

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

Хорст Малер – Мы боремся, чтобы победить

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

 

The Jews and the Russian Revolution

Sources :
Hervé Ryssen
Hervé Ryssen – Les livres

Many Jews fanatically invested themselves in the Russian Revolution of 1917. For some thirty years, until the creation of the Hebrew State, they made up a good part of the leading Soviet Union’s officials. Rare are the Jewish intellectuals today to recognize the crimes of their fellows in this story. To make you forget all this, you need a « scapegoat »: it will be Stalin; or better still: Adolf Hitler. The greater the crime, the more the scapegoat is indispensable.

The jews have taken great care of Germany

The blood does not attract only the sharks

The corpse of Germany covered with the blood of so many innocent people still smokes from recent massive bombings when our good democrats -driven by the World-Jewry- decided to bone this White bloody carcass and share the feast.

The Jews, this uprooted people, thieves, rapists and murderers just hammered a nail in the European coffin attempting to destroy -once more- virility, beauty and intelligence of a people of which these parasites can only dream of as they are so much weak, ugly and stupid.

Thanks to them, there is nothing left to what once was, five years ago, THE highest country THE most educated and THE most advanced in technology, health and social rights than any of these « democracies » which are only pretension, arrogance and barbarism. « Democracies » work on the principle of « debt », a Jewish scam that drives people to borrow more and more, always more rewarding Jewish banks while Jews do not produce anything apart from decadence, pornography and filth « artistic » but enjoying everything.

If in 1945 the Jews triumphed, it is mainly through their lies, their whining, their low blows and broken promises. They also owe their victories to those who preferred to kill their peers rather than to rid the earth of this brood of vipers. For a few dollars, they were likely to cooperate in their own extinction, and in 2016, they are still more likely to want to submit and to want a complete extinction of their civilization.

All that is said and what was said by the Jews on the National Socialist Germany is false, the executioners are still and always pretend to be the victims. For 70 years, they sully the memory of the warriors who died to free the world from the yoke of international Jewish finance, but also sully their own dead inventing tall tales about soap and lampshades made with the Jews, of homicidal gas chambers, cremation pits or giant landfill.

None of this is real, everything is lies and fabrications and they know, that’s why they passed laws that prohibit questioning their stories, prohibition of investigations, and outright ban to simply ask any questions.

The only « global » thing in the two « global » wars of the last century was this « international clique » shoot-to-crime and anti-white genocide that are and will forever be the Jews. They hate Whites, Blacks, Arabs, but above all, they do not support a people can be the civilizing people they will never be. They destroy everything that is beautiful and creative, they attempt to corrupt everything and murdering those who refuse corruption or submission.

Let’s not reproduce the errors of the past.

This third world war that these bloodthirsty monsters desired so much will eventually happen faster than we think if we do not quickly undertake actions to stop their criminal acts. What happened to National-Socialism was inevitable. Adolf Hitler and his people respected the rules and laws while before them, Jews were mercilessly and had as sole rule to exterminate White people at all costs. Today the absolute proof of their genocidal plan lies in the desire to crossbreed Whites of the entire planet.

The following video is a propaganda video produced by the Allies after the war, the Germans are depicted as fanatics who do not respect laws, are violent and devious, in short this is the perfect example of this inversion accusatory whose Jews are so fond of.

Jews cover with their own quirks all those they hate, and many people take their word for it. Yet, it’s written in Jewish books that to get their way, they are required to lie to non-Jews as many times as it takes without hesitation to sacrifice them in as many holocausts as necessary. Figures from the Second World War are clear, tens of millions of non-Jews were massacred at the instigation of the Jews who have suffered only very low loss of life, mainly due to typhus.

Jews consider that non-Jews are animals, therefore, they sincerely believe they may do absolutely anything they want to them without having to justify themselves. And that’s exactly what happens. (*) How many more tens or hundreds of millions of non-Jews will be slaughtered before all realize that the cancer of humanity is Jewish?

If it is not already too late, it will soon be.

(*) You say, « Yes, but some Jews denounce the behavior of their co-religionists. » (Except some unusual exceptions, they always do it as a Jew, and therefore remains untouchable …)

True, but think about it, why denounce the « wicked Jews » who only follow the law of the Talmud and the Torah? Why do some Jews condemn other Jews without denouncing Judaism and what it preaches?

The answer is simple, it’s a manipulation to prevent an action against the Jews to make the non-Jews believe that there are « regular Jewish » and « Zionist Jews », that is, say good and bad Jews. And who can tell the difference between the two when the Jews themselves claim to be a full race, « The chosen people »? No one of course, which is very convenient for this manipulative and calculating people.
Either you are Jewish and you assume it, or you’re not.

Jews, incest and hysteria

Sources :
Hervé Ryssen
Hervé Ryssen – Les livres

Almost all Jewish filmmakers and intellectuals have spoken of incest, in a more or less ambiguous way, or by projecting the problem on a « goy » family. This is what I have shown in several chapters of three of my books.

Transcript is available:

Hervé Ryssen – Jews, incest and hysteria

Something else :

YouTube forced us to remove the English version of our documentary « Satan in Hollywood ».
Ideally, it should be put online for free on download sites. It’s your turn !

Satan in Hollywood – Download 0.6 GB

You can order the books on the Internet or buy them in bookstores:

Librairie Facta: 4 Rue de Clichy, 75009 Paris, (01)48-74-59-14
Librairie française, 5 rue Auguste Bartholdi, 75015, (01)836-29-912
Librairie Duquesne, 27 Avenue Duquesne, 75007, (01)45-55-87-55

Herve Ryssen – Cosmopolitan Intellectuals and their Planetary Hopes

Herve Ryssen – Jewish Fanaticism

Herve Ryssen – Satan in Hollywood

Herve Ryssen – The Eschatological War

Herve Ryssen – The Jewish Mafia

Herve Ryssen – The Religious Origins of Globalism

Philippe Henriot – Discours fin 1943

À la fin de 1943, Philippe Henriot secrétaire d’état à la propagande et à l’information prononce à Lilles un discours public.

Philippe Henriot, End 1943 Speech

At the end of 1943, Philippe Henriot, Propaganda and Information Secretary of State in Lilles, France had a public speech.

Transcript is available:

Philippe Henriot – End 1943 Speech

Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis Enregistrer la cible du lien sous, puis Enregistrer.

The Holocaust as political weapon against the Germans

Source :
German Victims – Deutsche Opfer

The Berlin’s Holocaust Memorial

By Horst Mahler

To begin with, I’d like to make a few introductory comments because we Germans have been trained in a way that we no longer examine certain thoughts. Emotions are then always used to fend off these thoughts vying for our attention. We do not evaluate thoughts as to whether they are correct or incorrect, true or false, but whether they suffice certain moral categories, whether they are politically correct.

There is a taboo that has been implanted in us for decades, perhaps even more than a century, so that we no longer perceive certain topics objectively. Themes around Jews; and that’s from the position of both sides, whether they be pro-Jewish or anti-Jewish. The topic Jewry-Jew is guarded in us by the let’s call it, thought police. We are not allowed to think about this matter logically.

In what follows here, however, we are now thinking about the Jews, and about how the Jews relate to us Germans, and how we Germans relate to the Jews, and that which comes up is so dreadful for the typical German, that he tends to get up and walk off shouting. It’s also about the topic Holocaust.

Holocaust as a political weapon of the enemy of the Germans, the weapon of Jewry. And to just speaking this out loud, elicits intense reactions. But it is important to attain clarity within us, so that we will finally break through and again judge thoughts coming to us according to their particular value, to see if they are correct or incorrect, true or false.

I declare right from the start, this Holocaust « religion » is built upon the most monstrous lie in world history. The Holocaust, the way it is used to accuse us of murder of the Jewish people, is an invention! »

Transcript is available:

Horst Mahler – The Holocaust as political weapon against the Germans

Decent or indecent, when reality goes beyond fiction

The truth suffice to itself.

To honor our dead and to let them finally rest in peace, it would be so easy to state the facts. But when it comes to suffering, and for political calculation reasons, jews tend to tell their stories in a fantastic, amazing, incomparable, sensational, and transcendental way.

Today we decided to show you a small selection of jews and Germans testimonies.

You will understand what arrogance and what contempt for human life one must have to dare to put forward a version of history as adulterated with false witnesses, an invented extermination and a nonexistent crime weapon, while the jews who survived the « holocaust » ™ are endless and could easily testify against this official version manufactured from A to Z. In this sense, you will see for yourself that some jews have already reported to have experienced and seen something else unrelated to an alleged « Holocaust ».

Observe the decency and humility with which the Germans who survived the horror -a horror desired and programmed by jews- tell their war experiences while retaining a lot of it with paid lip service … up to you to hear and read between the lines of their hidden suffering.

14/88